From the magazine SZS 4/2015 | S. 323-351 The following page is 323

Die Tenosynovitis de Quervain (Sehnenscheidenaffektion am Daumen) und ihre Bedeutung als Berufskrankheit in der Schweiz – Erkenntnisse aus einer neuen medizinischen Review und Metaanalyse

Résumé

La médecine des assurances est à la frontière entre la médecine clinique et le droit. La reconnaissance d’un trouble de la santé comme maladie professionnelle est liée à un cadre juridique spécifique à chaque pays. La loi fédérale sur l’assurance-accidents (LAA) distingue les maladies listées (art. 9 al. 1 LAA) des autres maladies professionnelles (art. 9 al. 2 LAA). En matière de causalité, un degré de preuve différent est requis pour chacune des deux catégories. En cas de tenosynovite de De Quervain (affection de la gaine des tendons du pouce, maladie non listée), il faut prouver que l’affection a été causée à 75% au moins par l’activité professionnelle. Les médecins et les personnes chargées d’appliquer la loi dépendent des données épidémiologiques pour prouver le lien de causalité. En prenant l’exemple d’une affection concrète, l’auteur montre comment la médecine de l’assurance peut tirer parti des données médicales existantes pour répondre aux questions lors d’une expertise. La présente contribution donne un aperçu de la méthodologie dans le domaine de la médecine factuelle.
[…]
Melden sie sich für den SZS-Newsletter an und bleiben Sie informiert.