From the magazine SZS 4/2019 | p. 202-203 The following page is 202

La cause extérieure extraordinaire en cas d’erreur ou de maladresse lors d’un acte médical

Résumé

Une personne assurée est décédée quatre jours après une intervention chirurgicale à la suite d’une hémorragie associée à une lésion artérielle. Dans son arrêt 8C_235/2018, le Tribunal fédéral a confirmé sa pratique antérieure et nié que l’affaire concrète était un accident au sens juridique du terme.

Zusammenfassung

Eine versicherte Person verstarb vier Tage nach einer Operation durch eine Blutung, die im Zusammenahng mit der Verletzung einer Schlagader stand. Das Bundesgericht hat im Urteil 8C_235/2018 seine bisherige Praxis bestätigt und verneint, dass es sich im konkreten Fall um einen Unfall handle.

Selon l’art. 4 LPGA (RS 830.1) est réputée accident toute atteinte dommageable, soudaine et involontaire, portée au corps humain par une cause extérieure extraordinaire qui compromet la santé physique, mentale ou psychique ou qui entraîne la mort. Selon la jurisprudence, la réalisation du caractère…

[…]
Melden sie sich für den SZS-Newsletter an und bleiben Sie informiert.